The Botanist soutient Botanic Gardens Conservation International

8 décembre 2021

Initialement publié le 27 juillet 2020, cet article a fait l’objet d’une mise à jour le 8 décembre 2021.

Toutes les marques du groupe Rémy Cointreau ont en commun un lien profond avec le terroir, et The Botanist ne fait pas exception. Pas moins de 22 plantes sont cueillies à la main sur Islay pour composer ce gin d’exception. Ainsi, préserver de la biodiversité de l’île a toujours été une préoccupation pour The Botanist.

Se développer de manière toujours plus durable est un enjeu majeur pour la distillerie, récemment salué par la prestigieuse certification B Corp.

Depuis son inauguration en 2015, la Fondation The Botanist mène des projets environnementaux sur Islay afin de préserver sa biodiversité. Aujourd’hui [le 27 juillet 2020, ndlr], nous sommes heureux d’annoncer son partenariat avec BGCI, Botanic Gardens Conservation International, pour porter ce combat éducatif au-delà de l’île et défendre la biodiversité – et particulièrement celles des plantes – partout dans le monde. BGCI est une organisation caritative britannique indépendante, créée en 1987, dont l’objectif est de créer un réseau mondial de jardins botaniques pour la protection des plantes, toujours plus menacées dans leur diversité. The Botanist estime qu’il en est de sa responsabilité de soutenir le travail mené par la BGCI pour sensibiliser le public et protéger la diversité végétale.

Consultez toutes les informations sur ce partenariat sur le site de The Botanist.

Le 2 décembre 2021, The Botanist a dévoilé une nouvelle édition limitée, la Plant Conservation Edition, afin de soutenir Botanic Gardens Conservation International. Pour l’achat de toute bouteille, £5 seront reversés pour soutenir la biodiversité et des programmes de préservation d’espèces de plantes dans le monde entier. Pas moins de 20 jardins botaniques pourront en bénéficier.

Le design unique de l’étiquette et de la capsule de la bouteille s’inspire de la flore rare que le projet contribue à préserver, notamment les orchidées des forêts du Mexique et les canneliers (Cinnamomum chemungianum) en voie de disparition en Inde. Cette édition limitée comprend également une étiquette pour indiquer le nom des plantes, qui encourage les consommateurs à apprendre à mieux connaître leurs plantes à la maison.

Botanist-Plant-Conservation-Edition