APlanetOfException

Rémy Cointreau donne une nouvelle dimension à sa stratégie climat avec le projet #APlanetOfException

3 novembre 2021

Depuis une dizaine d’années, Rémy Cointreau agit pour réduire son impact environnemental et en particulier, son empreinte carbone. Le groupe émet 0,5Kg(1) de CO2 pour chaque euro de résultat opérationnel réalisé, contre 4,5Kg(2), en moyenne, pour le secteur mondial des boissons et de l’agroalimentaire. Il combine donc profitabilité élevée et empreinte carbone faible. Pour autant, il souhaite aller plus loin et renforcer encore sa participation aux efforts mondiaux de lutte contre le dérèglement climatique et à la neutralité carbone de la planète.

A l’occasion de la COP 26, Rémy Cointreau lance le projet #APlanetOfException, qui s’articule autour d’un double engagement : d’une part, son adhésion officielle auprès du Science Based Targets, qui l’engage sur la réduction de son empreinte carbone en cohérence avec les accords de Paris sur le climat. Et d’autre part, l’engagement d’une contribution annuelle à des actions climatiques dans ses principaux marchés.

Réduire les émissions carbone

Rémy Cointreau s’engage donc officiellement auprès du Science Based Targets dont il rejoint l’initiative « Business Ambition for 1.5°C », qui réunit les entreprises dont les objectifs SBT sont les plus ambitieux. Dans ce contexte, il confirme ses objectifs annoncés en juin 2020 dans le cadre de son plan stratégique 2030, dont la transformation RSE est l’un des quatre piliers : le groupe vise une réduction de ses émissions carbone de 50% (en intensité) sur l’ensemble de sa chaine de valeur (scopes 1, 2 et 3) d’ici 2030 et « net zéro émissions » à horizon 2050.  Avec l’aide du cabinet de conseil Quantis, le groupe a lancé plusieurs initiatives autour de ses 4 grands leviers de réduction : les emballages (45% de son empreinte carbone totale), les transports (20%), les achats de matières premières agricoles (19%) et l’énergie (7%). En outre, fidèle à ses valeurs et à son histoire, le groupe est plus que jamais convaincu que l’atteinte de ces objectifs ne pourra se réaliser qu’en collaboration étroite avec ses différents fournisseurs et partenaires, ainsi qu’avec l’implication de tous ses collaborateurs.

Participer à des actions climatiques d’ampleur

De plus, afin de participer à des actions climatiques dans ses grands marchés, Rémy Cointreau annonce son engagement avec South Pole pour contribuer annuellement à des projets aux Etats-Unis et en Chine. Le groupe financera des projets certifiés dans les domaines des énergies renouvelables, de la gestion durable et de la restauration de forêts. Ces actions soutiendront également des initiatives de protection des territoires (telles que la préservation de l’eau) et des communautés les plus vulnérables au changement climatique (actions en faveur de la diversité et de la transmission), en cohérence avec ses valeurs. L’ampleur de ces actions lui permettra ainsi de contribuer à la neutralité carbone du groupe dès 2021/22, sur la base des prévisions de croissance de son plan 2030 et de ses actions de réduction CO2.

Éric Vallat, Directeur Général du groupe Rémy Cointreau :

« Nos Maisons sont enracinées dans des terroirs qu’elles transmettent de génération en génération. Le réchauffement climatique et ses conséquences sur nos cultures est donc un enjeu majeur pour le groupe, auquel il se prépare, mais contre lequel il doit également lutter de toutes ses forces. Pour contribuer à protéger notre planète, nous sommes fiers de pouvoir annoncer aujourd’hui notre ambition de neutralité carbone dès 2021/22. Et cet engagement fort, qui s’inscrit dans la durée et ne saurait être une fin en soi, nous oblige sur les objectifs de réduction ambitieux de nos propres émissions. »

Accéder au communiqué intégral par ici.

(1) Empreinte carbone totale du groupe Rémy Cointreau (scopes 1, 2 et 3)/ Résultat Opérationnel courant: 121,2 KTCO2eq/236,1M€
(2) Source : Note de recherche “Carbon: the equity risks & opportunities” par Exane BNP Paribas ; Total des émissions TCO2eq/EBIT