Tierçons LOUIS XIII

LOUIS XIII relance la fabrication des tierçons pour préserver et transmettre notre héritage

15 juin 2021

Chez LOUIS XIII, prendre de l’avance est une notion profondément ancrée dans notre quotidien, qui façonne chaque aspect de nos métiers. Il y a dix ans, Pierrette Trichet, alors Maître de chai, comprend qu’il est indispensable que l’art de la fabrication des tierçons ne sombre pas dans l’oubli pour que les futurs Maîtres de chai puissent créer des assemblages à partir de ses eaux-de-vie.

LOUIS XIII n’avait pas produit de tierçons depuis 1917. Ce savoir-faire unique a bien failli disparaître avant d’être ressuscité par Pierrette Trichet et Baptiste Loiseau, l’actuel Maître de chai. Ces tierçons incroyablement rares, plus grands qu’un fût classique et fabriqués à la main à partir de chênes provenant de nos forêts françaises, sont minutieusement entretenus, réparés et restaurés par le Maître de chai et les tonneliers de LOUIS XIII. Ce sont eux qui transmettent aux eaux-de-vie une richesse aromatique exceptionnelle.

« Nous avons parcouru nos archives pendant plus d’un an, à la recherche d’écrits sur les anciennes méthodes de fabrication des tierçons. Puis, en collaboration avec Seguin Moreau, tonnelier de renommée mondiale, LOUIS XIII a relancé la fabrication de tierçons. Depuis 2017, nous fabriquons environ 15 nouveaux tierçons par an », explique Baptiste Loiseau. Un véritable engagement pour la préservation et la transmission du savoir-faire, si cher au Groupe Rémy Cointreau.

Découvrez l’épopée des tierçons et les autres engagements de LOUIS XIII en cliquant ici.