Chris PowlingDirecteur Pays de Rémy Cointreau Canada

Témoignage

Comment as-tu découvert Rémy Cointreau ?

J’ai toujours admiré le portefeuille de marques exceptionnelles de Rémy Cointreau, notamment LOUIS XIII, Rémy Martin et Bruichladdich. Leur positionnement créatif a tout d’abord attiré mon attention puis en m’y intéressant de plus près, j’ai aussi été séduit par le caractère familial du groupe.

 

Quelle est la structure de Rémy Cointreau Canada ?

En 2014, nous avons établi avec succès un nouveau partenariat de distribution avec Southern Glazers Wines & Spirits au Canada. Au cours de cette transition, nous avons entrepris de faire évoluer la distribution, la stratégie et les ressources de notre portefeuille de marques. Au cours de ce processus, nous avons constitué une équipe de Rémy Cointreau au sein de Southern Glazers Wines & Spirits Canada. Ce groupe dédié comprend un directeur du marketing, un ambassadeur pour Louis XIII, un responsable de portefeuille national, quatre responsables de marketing régionaux (un dans chaque province principale : la Colombie-Britannique, l’Alberta, l’Ontario et le Québec), ainsi que deux ambassadeurs de la marque Craft Spirits, pour Bruichladdich, The Botanist et Mount Gay. À la tête de cette équipe, j’assure la direction de Rémy Cointreau Canada en tant que directeur de pays et directeur Canada Louis XIII.

 

En quoi consiste ton poste de directeur pays ?

Je supervise les aspects vente, marketing et commerciaux de l’entreprise au Canada. Ayant mis en place une structure entrepreneuriale au sein de notre équipe au Canada, je joue également un rôle de leadership actif, guidant et motivant mon équipe pour nous aider à nous développer avec agilité, innovation et visibilité sur le marché.

 

De quel type de compétences as-tu besoin ?

Il faut être autonome, innovateur, marketeur, vendeur, créateur de réseau et un chef de projet hyper organisé et efficace. Vous devez également être un leader accessible pour votre équipe. Sans la confiance de mon équipe, nous ne réussirions pas. L’aspect le plus difficile de mon rôle est la gestion organisationnelle d’un pays aussi vaste, doté d’équipes multiples, de fuseaux horaires, de marques et de stratégies à exécuter. L’équilibre est la clé.

 

Qu’est-ce qui rend le travail chez Rémy Cointreau unique ?

Tout d’abord, les valeurs de la famille Heriard-Dubreuil se répercutent dans toute l’entreprise. Deuxièmement, l’approche, la confiance et les conseils de toutes les marques, du comité exécutif et des collègues. Tout au long de ma carrière, je n’ai travaillé pour aucune autre entreprise qui défende les valeurs familiales autant que Rémy Cointreau.

 

Quel est ton meilleur souvenir professionnel ?

Les souvenirs que nous créons collectivement en ce moment. Il y a quatre ans, lorsque Thomas Beraud-Sudreau, l’actuel directeur marketing de Rémy Martin US, et moi-même décidions de changer le paysage canadien de Rémy Cointreau, tout a commencé avec la création non seulement d’une équipe, mais également d’une famille. Nous savions que cela deviendrait la colonne vertébrale de notre réussite future au Canada, et c’est ma plus belle réussite professionnelle à ce jour.

 

Quelle est la prochaine étape pour l’équipe canadienne ?

Notre objectif au Canada sera d’augmenter à 10% la valeur totale de la région des États-Unis. Nous ne pourrons accroître la valeur de nos activités canadiennes qu’en amplifiant la stratégie de valeur, en vendant des produits plus coûteux tels que Louis XIII pour augmenter la rentabilité globale du marché canadien. Nous sommes sur la bonne voie pour y parvenir.

 

Que fais-tu à l’extérieur du bureau ?

En tant qu’ancien athlète professionnel, la santé et le bien-être jouent un rôle important dans ma vie. Et, les voyages sont aussi essentiels pour un bon équilibre entre vie professionnelle et personnelle.

 

Quel est ton mantra ?

 « En avant et vers le haut ! » J’utilise cette expression quotidiennement, pour ne pas m’attarder sur le passé et pour toujours m’efforcer de faire mieux, tant dans ma vie personnelle que professionnelle. J’ai adapté cette philosophie très tôt dans ma vie grâce à un mentor et je m’y tiens toujours aujourd’hui.