Joffrey EtienneBrand Ambassador, Rémy Martin & Mount Gay

Témoignage

Le 17.09.2018

Des événements, des dégustations, des formations et développer du relationnel sur le terrain pour gagner de nouveaux clients et en visibilité sont les éléments clés du métier d’ambassadeur de marque.

Quel est ton parcours professionnel avant Rémy Cointreau ?
Après plusieurs années chez Schneider Electric et Apple, j’ai décidé de m’orienter dans l’industrie du vin et des spiritueux. Avant Rémy Cointreau, j’ai notamment travaillé pour la Distillerie Merlet & Fils près de Cognac. Cette expérience m’a permis d’approfondir mes connaissances sur le cognac et de développer ma passion pour ce spiritueux. Je ne cherchais pas spécialement à devenir Brand Ambassador; j’espérais seulement à avoir un emploi dans le cognac fortement axé sur les relations humaines et clients.

Pourquoi Rémy Cointreau ?
J’ai choisi Rémy Cointreau pour son portefeuille de marques de luxe, la qualité des produits et la manière dont ils traitent leurs employés.

Qu’est-ce qu’une journée type ?
Se réveiller avec le sourire, aimer ce que je fais, dire aux personnes importantes pour moi à quel point elles comptent, que je les aime et bien entendu partager ma passion pour le cognac et le rhum. Parler, enseigner et partager sur les produits que j’aime à travers des formations, des master class, des dégustations, des événements… et aussi communiquer à leur sujet sur les réseaux sociaux.

Que trouves-tu le plus gratifiant à la fin de la journée ? 
Je crois que c’est lorsque je suis convaincu d’avoir enrichi la vie des gens et amélioré leurs connaissances sur le cognac et le rhum (surtout en France). Ce qui est également vraiment incroyable dans ce métier et dans les marques que je représente, c’est que vous pouvez accéder à des endroits magnifiques, comme des hôtels et des palaces cinq étoiles, ce qui est parfois impossible dans la vie réelle.

Qu’est-ce qui est le plus difficile dans ton travail ?
Voyager beaucoup et très régulièrement (entre 1 à 3 fois par mois). Même si je suis passionné par mon travail et les marques, cela peut parfois être très difficile. Il y a aussi une perception compliquée du cognac chez les consommateurs français – et parfois des personnalités incompatibles avec la mienne. Je pense qu’il faut avoir des qualités relationnelles et humaines très fortes ainsi que beaucoup d’empathie pour faire ce métier.

Combien de nuits par semaine es-tu à l’extérieur ?
Avec nos nouvelles stratégies de marque, les jours où je suis à l’extérieur tard le soir sont moins fréquents, à part lors d’événements spéciaux ou soirées d’activations par exemple.

Tes meilleurs souvenirs professionnels ?
– La Nuit de l’Amateur de Cigare : un événement extraordinaire mêlant deux de mes passions : le cognac et les cigares.
– Mon premier voyage à la Barbade pour visiter Mount Gay et rencontrer le grand Allen Smith.

Ton cocktail préféré ?
Vieux Carré : le cocktail parfait ! Parce que j’aime vraiment les cocktails classiques et que c’est évidemment fait avec du cognac ! Encore meilleur avec Rémy Martin, bien évidemment  

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.